Partner im RedaktionsNetzwerk Deutschland
Radio Logo
Der Stream des Senders startet in {time} Sek.
StartseitePodcastsGesundheit
Choses à Savoir SANTE

Choses à Savoir SANTE

Podcast Choses à Savoir SANTE
Podcast Choses à Savoir SANTE

Choses à Savoir SANTE

hinzufügen

Verfügbare Folgen

5 von 1604
  • Quels sont les dangers du snus, ce tabac non fumé ?
    Si vous ne connaissez pas le snus, c'est normal et plutôt rassurant : ce produit originaire de Suède est interdit en France. Les sportifs font partie des consommateurs les plus adeptes de la pratique, mais celle-ci se répand aussi auprès d'une population mineure mal informée des risques de dépendance. Qu'est-ce que le snus, exactement ? Aussi appelé snuff ou encore smokeless tobacco, le snus est une poudre de tabac non fumée. De consistance sèche ou humide, il peut être mâché ou sucé, et se commercialise souvent sous forme de petit sachet. Ce dernier se glisse entre la lèvre et la gencive afin de diffuser la nicotine directement dans la muqueuse buccale. Bien que le snus évite les dangers de la combustion du tabac, il n'en reste pas moins chargé de nicotine, une substance réputée pour son caractère addictif. Les effets recherchés par les consommateurs de snus Le passage direct de la nicotine dans le sang par les muqueuses de la bouche induit un effet rapide qui procure du bien-être. D'après une étude menée en Italie, la nicotine est aussi responsable d'une augmentation de la vigilance, d'une meilleure coordination et d'une hausse de certaines constantes comme la fréquence cardiaque. Ce sont ces aspects qui enjoignent les sportifs et plus précisément les footballeurs à consommer du snus. En effet, la nicotine n'est pas considérée comme une substance dopante : elle reste autorisée dans le cadre d'une compétition. Le snus expose les jeunes utilisateurs à la dépendance Certes, le tabac non fumé évite de provoquer les désastres bien connus de la cigarette sur le système respiratoire. Ce n'est pas pour autant un produit à consommer à la légère. Prise régulièrement, la nicotine provoque un effet d'accoutumance qui nécessite d'augmenter les doses. L'addiction à la nicotine rend de plus en plus difficile de se passer du produit. En outre, les jeunes consommateurs peuvent être tentés de se diriger ensuite vers des formes de tabac fumé, plus accessibles en France mais encore plus néfastes. D'autres effets délétères du snus sur la santé Ce n'est pas tout. Le snus contient des composés cancérigènes, et favorise les lésions buccales. Il pourrait aussi augmenter le risque de développer un cancer du pancréas ou de connaitre un infarctus. Autant de raisons de respecter à la lettre l'interdiction du snus en France. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
    1/31/2023
    2:35
  • Comment détoxifier son foie après un excès alimentaire ?
    Responsable de l'élimination des déchets tels que les toxines, les résidus médicamenteux ou l'alcool, le foie est un organe surprenant. Il régule de nombreuses fonctions organiques et se régénère naturellement, si tant est qu'on lui en laisse l'occasion. Le problème, c'est que le foie n'est pas innervé. En cas de surcharge de travail, après un excès alimentaire par exemple, il ne traduit pas son épuisement comme le feraient l'estomac ou l'intestin. C'est donc à chacun d'adopter les bons réflexes pour prendre soin de son foie et l'aider à se détoxifier après une accumulation de repas copieux. Commencez par éviter tout ce qui donne du travail au foie Le meilleur moyen d'aider votre foie à éliminer les toxines présentes dans votre corps, c'est de ne pas en rajouter. Vous avez beaucoup mangé pendant les fêtes ? Adoptez une conduite raisonnable à table les jours qui suivent. Vous avez passé une semaine de vacances à enchaîner les apéritifs alcoolisés ? Prévoyez le double de jours d'abstinence. Les laitages, les produits excitants comme le thé et le café, les aliments riches en graisse et en sel et tous les produits ultra-transformés devraient être évités pendant un moment. À savoir : le sucre est transformé en graisse par le foie. Évitez tous les sucres ajoutés afin d'alléger le travail de votre organe hépatique. Misez sur des aliments qui contribuent à la détoxification du foie Sous forme de complément alimentaire, d'infusion ou intégrés directement dans vos repas, les aliments suivants vont permettre au foie de mieux agir sur l'élimination de toxiques. Comptez notamment sur le radis noir et l'artichaut, deux plantes très utilisées pour détoxifier l'organisme, mais aussi sur les crucifères comme le brocoli ou le chou, sur la betterave, sur les agrumes et sur la patate douce. Combinez vos efforts avec une méthode douce pour la détox hépatique Faites chauffer une bouillote, puis placez-la sur votre foie, à droite du ventre, au niveau des dernières côtes. Laissez agir une bonne demi-heure, et renouvelez au besoin. Cette méthode permet de stimuler en douceur la détoxification du foie, tout en apportant du bien-être lorsque l'on se sent barbouillé après un gros repas. Ajoutez une pratique sportive à votre routine Des chercheurs de l'université du Missouri-Columbia ont découvert qu'une pratique sportive régulière et soutenue pouvait protéger le foie contre les dégâts occasionnés par l'alcool. Sans aller jusqu'à fréquenter la salle de sport tous les jours, vous pouvez adopter des petites routines sportives faciles à appliquer qui permettront d'éliminer une partie des toxines pendant l'exercice. Le sport aide aussi à réguler le taux de sucre dans le sang, ce qui permet au foie de se concentrer sur sa fonction d'élimination des déchets. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
    1/30/2023
    2:52
  • Comment le sommeil lent profond répare-t-il l'organisme ?
    Le sommeil de l'adulte se répartit en trois phases bien distinctes. D'abord, le sommeil lent léger fait la transition entre le stade d'éveil et celui d'endormissement. Deuxièmement, le sommeil lent profond fait intervenir des mécanismes de réparation et d'assimilation. Enfin, le sommeil paradoxal constitue la phase au cours de laquelle l'individu est endormi, mais présente des signes d'agitation. C'est dans cette phase que se produisent les rêves et les cauchemars. Intéressons-nous plus en détails au sommeil lent profond. Immobile, le corps adopte un rythme de respiration régulier et calme. Le cerveau devient plus hermétique au stimulus sensoriels, il ralentit son activité. C'est la période propice pour une réparation en profondeur de l'organisme. Que fait le cerveau pendant le sommeil lent profond ? Sur une nuit classique, le sommeil lent profond constitue environ un quart ou un cinquième du temps de sommeil. Il apparait plutôt en début de nuit. Le cerveau réduit son activité à l'essentiel : les sens deviennent beaucoup moins performants, et la personne qui dort ne se réveille pas aisément. Cette baisse d'activité permet au cerveau de se concentrer sur l'élimination des toxines accumulées pendant la journée. C'est aussi l'occasion de remplir les réserves énergétiques vidées par les efforts cérébraux de la période d'éveil. Pendant le sommeil lent profond, le cerveau assimile les acquis de la journée. Il fait le tri entre les informations et renforce celles qu'il juge nécessaires. Les muscles se régénèrent pendant le sommeil lent profond Quelle que soit l'activité pratiquée en journée, les muscles ont besoin de renouveler leur stock de glucose pendant le sommeil lent profond. Au cours de cette phase de sommeil, les muscles vont aussi se développer sous l'action des hormones de croissance, et régénérer les fibres abimées par l'effort physique. Le sommeil lent profond est essentiel à une bonne immunité Dormir serait-il le meilleur moyen de s'assurer une protection contre les maladies hivernales ? En tous cas, le sommeil lent profond favorise le fonctionnement des globules blancs, qui interviennent dans la réponse immunitaire de l'organisme face aux agents extérieurs. Les globules blancs fabriquent notamment des anticorps ciblés pour lutter contre les infections déjà connues. Une belle peau grâce au sommeil lent profond Meilleure crème de beauté possible, le sommeil lent profond stimule la synthèse de collagène dans les couches cutanées. C'est pendant cette phase que l'épiderme peut réparer les blessures et restaurer la barrière hydrolipidique, essentielle au maintien d'une peau saine. Pour retarder les rides, donc, n'oubliez pas de bien dormir ! Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
    1/29/2023
    2:50
  • Qu'est-ce que l'hyperlaxité ?
    S'ils sont susceptibles de rendre jaloux les contorsionnistes et les yogis les plus expérimentés, les hyperlaxes n'ont pas pour autant la vie si facile. Dotés d'une souplesse articulaire extrême, ils courent des risques accrus de se blesser. Heureusement, en apprenant à réaliser les mouvements sans aller au-delà de l'amplitude prévue, les personnes hyperlaxes sont capables de réduire significativement leurs éventuelles douleurs et leurs risques d'entorse ou de tendinite. L'hyperlaxité, qu'est-ce que c'est ? Chez les hyperlaxes, les tissus conjonctifs ne se montrent pas aussi performants que chez les personnes normales. Ces tissus, présents notamment dans les articulations, les tendons, les ligaments et les cartilages, permettent la mobilité des membres dans des proportions sécuritaires. Lorsqu'ils sont dégradés, l'articulation ne se bloque plus à l'endroit prévu, ce qui permet à la personne hyperlaxe de réaliser des mouvements d'une amplitude plus grande. On parle d'hyperextension lorsque le mouvement dépasse la norme d'une personne non entrainée, par exemple le coude ou le genou qui se plie à plus de 180°. D'après les statistiques, la prévalence de l'hyperlaxité avoisinerait les 10% de la population mondiale. Les personnes les plus touchées sont les femmes (trois fois plus que les hommes), plus précisément celles qui possèdent un patrimoine génétique relatif aux ethnies d'Afrique ou d'Asie. Comment savoir si vous êtes hyperlaxe ? L'hyperlaxité est définie par par le score Beighton, qui teste la souplesse de 9 articulations. Les personnes obtenant au moins 4 points sur 9 sont considérées comme hyperlaxes. Vous désirez savoir si l'hyperlaxité vous concerne ? Voici quelques tests physiques à réaliser. Tenez-vous debout, le dos bien droit, et penchez-vous sans courber la colonne. Les personnes hyperlaxes sont capables de toucher le sol en y posant les mains à plat, sans plier les genoux ni le dos. Essayez ensuite de ramener votre pouce vers l'intérieur de votre avant-bras. Si le pouce entre en contact avec le poignet, il y a de fortes chances que vous soyez hyperlaxe. Une autre caractéristique bien spécifique des personnes hyperlaxes se situe au-niveau des coudes. Tendez vos bras en extension. L'avant-bras et le bras forment habituellement un angle de 180°, mais les personnes hyperlaxes sont capables de plier encore plus leur coude vers l'intérieur, occasionnant une situation de genu recurvatum. Les risques qui accompagnent l'hyperlaxité Du fait de la fragilité des tissus conjonctifs, les personnes qui souffrent d'hyperlaxité sont plus exposées à certains risques dont l'entorse, la tendinite, la foulure, la luxation ou la fracture. Pour éviter les blessures, il est possible de s'équiper avec des accessoires protégeant les articulations lors d'efforts physiques comme les coudières et les genouillères. La prévention passe aussi par l'acquisition d'une bonne proprioception et par l'entrainement des muscles profonds, qui compensent partiellement l'hyperextension et le déséquilibre. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
    1/26/2023
    3:06
  • Quels sont les additifs dangereux mais toujours autorisés ?
    Encore très appréciés des industriels pour leurs qualités de conservation, de texture, de couleur ou de goût, les additifs alimentaires n'ont plus si bonne presse auprès des consommateurs. Ces derniers se montrent de plus en plus méfiants envers les aliments ultra transformés, obligeant les fabricants à élaborer des recettes plus saines. Si l'Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire se charge d'interdire l'utilisation des additifs les plus dangereux, elle ne limite pas forcément d'emblée celle d'additifs controversés par de récentes études. En attendant que ces ingrédients potentiellement mauvais pour la santé soient interdits, mieux vaut éviter de les consommer. Mais quels sont-ils, ces additifs dangereux toujours autorisés dans l'industrie alimentaire ? Voici les principaux responsables, classés en fonction de leur rôle dans la préparation de l'aliment. Les additifs antioxydants qu'il vaut mieux éviter C'est principalement en prévision du rancissement des matières grasses que les antioxydants sont utilisés dans l'industrie alimentaire. Ils permettent de conserver les qualités organoleptiques du produit. Parmi les antioxydants encore autorisés mais controversés, on peut noter : les gallates de prophyle et d'octyle, E310 et E311, allergènes et potentiellement cancérigènes ; le BHA et le BHT, respectivement E320 et E321, suspectés d'entrainer des troubles de la reproduction. Les additifs conservateurs qu'il vaut mieux éviter L'intérêt des conservateurs est de limiter la prolifération bactérienne, afin d'allonger la durée de conservation des aliments. Les plus problématiques encore autorisés sont les suivants : l'acide benzoïque et toute sa famille, E210 à E219, qui entrainent des risques d'allergie, de cancer et aggravent l'hyperactivité des enfants ; le pimaricine, E235, présent dans certains fromages pour ses propriétés antibiotiques ; l'acide formique, E236, à caractère irritant et allergène ; l'anhydride sulfureux, E220, qui provoque des troubles digestifs et des allergies ; le formaldéhyde, E240, responsable de mutations et probablement cancérigène. Les additifs édulcorants et exhausteurs de goûts à éviter S'ils améliorent le goût et rehaussent la saveur sucrée, ces additifs ne sont pas exempts de défauts : les glutamates, E620 à E625, provoquent des migraines et se montrent nocifs sur le long terme ; l'acésulfame K, E950, et l'aspartame, E951, n'apportent pas de calories mais leur innocuité est sérieusement mise en doute. Faire preuve de bon sens quant à la consommation d'additifs Il n'est pas toujours possible d'éviter tous les additifs alimentaires. Plutôt que de traquer la moindre référence sur chaque étiquette, il est plus intéressant de varier son alimentation en y intégrant le maximum de produits bruts et non transformés. La dangerosité des additifs réside en effet surtout dans leur récurrence et leur addition au sein des aliments consommés sur le long terme. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
    1/25/2023
    3:18

Ähnliche Sender

Über Choses à Savoir SANTE

Sender-Website

Hören Sie Choses à Savoir SANTE, 1LIVE und viele andere Radiosender aus aller Welt mit der radio.de-App

Choses à Savoir SANTE

Choses à Savoir SANTE

Jetzt kostenlos herunterladen und einfach Radio & Podcasts hören.

Google Play StoreApp Store