Radio Logo
RND
Höre {param} in der App.
Höre Le Nouvel Esprit Public in der App.
(124.878)(171.489)
Sender speichern
Wecker
Sleeptimer
Sender speichern
Wecker
Sleeptimer
StartseitePodcastsGesellschaft
Le Nouvel Esprit Public

Le Nouvel Esprit Public

Podcast Le Nouvel Esprit Public
Podcast Le Nouvel Esprit Public

Le Nouvel Esprit Public

hinzufügen

Verfügbare Folgen

5 von 330
  • Bada # 107 : Si c’est pour la Culture, on a déjà donné (40) … avec David Azoulay / 20 octobre 2021
    Si c’est pour la culture on a déjà donné (40)… avec David Azoulay président directeur général du groupe ESRA (École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle), dont il fêtera l’an prochain les 50 ans. Seule école de cinéma privée à délivrer en France des diplômes reconnus par l’État, l’ESRA dispose de plusieurs campus, à Paris, Nice,Rennes, Bruxelles et propose une 4 e année optionnelle à New-York. Elle dispense des formations de réalisateur,d’ingénieur du son, de producteur, de scénariste, ainsi qu’aux différents métiers de l’animation.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
    10/20/2021
    30:04
  • Les droites dans tous leurs états / Afrique-France quoi de nouveau ? / n°215 / 17 octobre 2021
    Une émission de Philippe Meyer, enregistrée au studio l’Arrière-boutique le 15 octobre 2021.Avec cette semaine :Jean-Louis Bourlanges, président de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée Nationale.Béatrice Giblin, directrice de la revue Hérodote et fondatrice de l’Institut Français de Géopolitique.Nicole Gnesotto, titulaire de la chaire « Union Européenne » au CNAM.Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin et président de la fondation Terra Nova.LES DROITES DANS TOUS LEURS ÉTATSLe 9 octobre au Havre, ville dont il est redevenu maire en 2020, Edouard Philippe a lancé sa propre formation politique, baptisée « Horizons », destinée à accélérer la recomposition politique à droite. L'ancien Premier ministre a estimé que le premier défi était de « remettre de l'ordre dans nos comptes et de l'ordre dans nos rues » et que « le premier sujet à régler s'agissant des dépenses, c'est la question des retraites ». Une nouvelle offre politique qui entend « regarder devant », mais qui s'inscrit dans la logique d'une droite « Macron-compatible » pour élargir vers la droite la base électorale d'Emmanuel Macron. Horizons doit tenir son congrès fondateur d'ici à la fin de l'année.Après s’être opposé à toutes formes de primaire et avoir souvent laissé entendre qu'il ne participerait à aucune compétition interne, le 11 octobre, le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand a finalement annoncé qu'il participerait au congrès du parti Les Républicains. Le 4 décembre, il se soumettra donc aux votes des adhérents d'un parti dont il avait claqué la porte en décembre 2017. Il s’opposera alors à Valérie Pécresse, Michel Barnier, Éric Ciotti, Philippe Juvin et Denis Payre. « La droite n'est pas morte hier », s’est ému Damien Abad, chef de file des députés LR et soutien de Bertrand, au lendemain de cette annonce. « Elle ne s'est pas fracturée et fissurée en deux à un moment où nous-mêmes nous devons faire face à deux menaces extérieures, avec Éric Zemmour d'un côté et Edouard Philippe de l'autre. » Une investiture permettrait à Xavier Bertrand, en plus de la force de frappe des 80 000 militants LR revendiqués, de ne plus se soucier de la collecte des 500 signatures et de bénéficier des 8 à 10 millions d'euros mis de côté par le parti pour faire campagne. Selon une récente enquête commandée par la structure du député Les Républicains, Julien Aubert, Oser la France, Xavier Bertrand récoltait 38 % de bonnes opinions au sein des militants Les Républicains, derrière Valérie Pécresse (52 %) et Michel Barnier (58 %). En revanche, chez les électeurs, il est régulièrement donné dans les sondages légèrement devant ses concurrents, et a été pour la première fois le 11 octobre placé par l'IFOP pour Sud Radio à 16 %, ex aequo avec Marine Le Pen, soit en position d'accéder au second tour, tandis qu’Éric Zemmour redescendait à 14%.Devant ou derrière Marine le Pen, Eric Zemmour est, selon, un sondage Odoxa la personnalité politique qui suscite le plus de « rejet » à 59 % contre 9 % de « soutien » et 10 % de « sympathie ». Pour Pascal Perrineau, le presque candidat « est plus le reflet d'une offre politique un peu usée qu'autre chose. Sa force, c'est sa capacité à incarner le dégagisme - or la présidentielle ne devient plus que ça - dans un contexte de profonde droitisation de l'opinion publique ». Au total, les intentions de vote additionnées de Marine Le Pen, Éric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan arrivent aux alentours de 30 %.***AFRIQUE-FRANCE QUOI DE NOUVEAU ?Le « nouveau sommet », Afrique-France s’est tenu le 8 octobre à Montpellier. Il a été le 28ème du genre, a rassemblé 3 000 participants, dont plus d'un millier de jeunes du continent africain (parmi eux près de 350 entrepreneurs) pour des rencontres et des tables rondes entre sociétés civiles africaine, française et de la diaspora, sur des sujets économiques, culturels et politiques. La nouveauté de ce sommet a reposé sur l'absence des présidents africains pour la première fois depuis 1973, date du premier du genre. Il s'agissait « d'écouter la parole de la jeunesse africaine » et de « sortir des formules et réseaux obsolètes », a indiqué l’Elysée. Parallèlement, Montpellier a été le théâtre d'un contre-sommet organisé, notamment, par les organisations militantes Attac et Survie.En session plénière, le Président Macron a dialogué avec des jeunes venus de douze pays africains, pas tous francophones (Afrique du Sud, Angola, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Kenya, Nigeria, Mali, Niger, République démocratique du Congo, Sénégal, Tunisie). Ce panel a été sélectionné à l'issue des dialogues menés pendant des mois à travers le continent par l'intellectuel camerounais Achille Mbembe, dialogues qui ont abouti à un rapport sur la refondation de la relation entre la France et l'Afrique. Les thèmes retenus étaient la santé, le climat, le colonialisme, l'égalité et la démocratie. L’occasion de tirer un premier bilan des initiatives lancées après l'énoncé d'une feuille de route établie par Emmanuel Macron lors de son discours, fondateur, prononcé en octobre 2017 à l'université de Ouagadougou, au Burkina Faso et d’évoquer les treize propositions du rapport. Achille Mbembe a préconisé également une reconnaissance claire de la colonisation comme crime contre l'humanité.Le chef de l'État a retenu plusieurs des propositions. Il a notamment annoncé la création d'un fonds d'innovation pour la démocratie. Doté de 30 millions d'euros sur trois ans, hébergé par l'Agence française de développement, ce fonds devra soutenir « les acteurs du changement » en Afrique sans que l’on sache encore comment. L'enjeu est d'orienter les investissements directement vers la société civile. Emmanuel Macron a aussi annoncé la création d'une « maison des mondes africains et des diasporas ». et la restitution au Bénin, fin octobre, des 26 œuvres du « Trésor de Béhanzin », provenant du pillage des palais d'Abomey en 1892 par l'armée coloniale.Antoine Glaser, coauteur du livre « Le Piège africain de Macron » remarque qu’« au moment où Emmanuel Macron met fin aux grands-messes entre l'Afrique et la France, la Chine et, tout récemment, la Russie en font. » En 2022, un « sommet Afrique-Europe » devrait se tenir « sous la présidence française de l'Union européenne », a annoncé l'Elysée. On n’en connait pas encore le format.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
    10/17/2021
    1:06:23
  • Bada # 106 : La politique culturelle / Questions du public à Roselyne Bachelot / 13 octobre 2021
    Bada de l'émission de Philippe Meyer, enregistrée en public à l’Ecole alsacienne le 3 octobre 2021. Avec Roselyne Bachelot Narquin, Ministre de la Culture, David Djaïz, Richard Werly et Michaela Wiegel.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
    10/13/2021
    27:39
  • Thématique : La politique culturelle / n°214 / 10 octobre 2021
    QUELLE POLITIQUE CULTURELLE A L’HEURE DU NUMÉRIQUE ? La présentation, le 22 septembre 2021, du Projet de loi de finances 2022 pour la Culture, a marqué l’ambition de revaloriser de 7,5% le budget de la rue de Valois. Le seuil des 4 milliards d’euros sera donc dépassé en 2022. En plus d’assurer un soutien au secteur artistique, durement éprouvé par la crise sanitaire, ces moyens affichent des objectifs ciblés : l’élargissement du pass Culture à tous les jeunes de 18 ans, et son déploiement dans les classes à partir de la 4ème et jusqu’à la Terminale, un soutien financier plus important aux Directions Régionales des Affaires Culturelles (DRAC), ou encore l’accroissement des moyens alloués à l’entretien et la restauration des monuments historiques.Ces orientations impliquent également le revirement progressif d’une politique d’offre à une politique de prise en considération de l’importance croissante de la demande. Le ministère de la Culture, fondé en 1959, occupe historiquement un rôle de mécène. Il assure l’extraction du matériau culturel des logiques marchandes, afin d’en garantir la pérennité et il initie les changements de paradigme jugés nécessaires. La révolution numérique a toutefois rendu la capacité directe aux citoyens de mettre en lumière et de soutenir les formes d’expression culturelle de leur choix. Pour Serge Regourd, cette révolution qui conforte le consommateur dans ses habitudes « en entraînant la prévalence des algorithmes et de leurs recommandations, est venue aggraver le processus de rupture à l'égard d'une des plus belles définitions de la culture, formulée par le poète - et diplomate - Saint-John Perse : le luxe de l'inaccoutumance». En retour, la propension du monde de la culture à ne pas se concevoir comme un marché serait, selon Olivier Barbeau, «le diktat d’une classe d’intellectuels méprisant le peuple et méconnaissant la réalité de ses goûts». Telle serait l’opposition à laquelle est confrontée aujourd’hui la politique culturelle. D’autant que, s’il promeut l’accessibilité, internet met du même coup en danger tout un pan du domaine culturel, par la violation des droits d’auteurs et des droits voisins.Les politiques culturelles sont également confrontées à l’évolution des pratiques de la population française. Loup Wolff et Philippe Lombardo relèvent, dans le rapport 50 ans de pratiques culturelles en France, l’essor d’une exposition régulière aux vidéos, ou encore le recul d’activités culturelles corrélées strictement à un milieu géographique ou social. Ce sont des évolutions rapides,et significatives : en 2008, 34% des Français écoutaient de la musique quotidiennement. Dix ans plus tard, ils étaient 57%, le smartphone étant désormais « le premier terminal culturel nomade ».Enfin, la répartition des compétences entre régions, départements et municipalités, augure d’une territorialisation accentuée de l’action culturelle.     Le ministère de la Culture se trouve donc placé au cœur de changements substantiels. Madame la ministre, quelle peut être la politique culturelle structurante des prochaines décennies ?See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
    10/10/2021
    56:16
  • Bada # 105 : Si c’est pour la Culture, on a déjà donné (39) … avec Sarah Gurcel (2/2) / 6 octobre 2021
    SI C’EST POUR LA CULTURE, ON A DÉJÀ DONNÉ (39) avec Sarah Gurcel, traductrice. C’est à Sarah Gurcel que les éditeurs ont confié la traduction de deux des plus remarquables écrivains nord-américains contemporains : Philipp Meyer (Un Arrière-goût de rouille et Le Fils) et Michael Christie (Lorsque le dernier arbre). Avec quel bagage s’embarque-t-elle pour ces traversées au long cours que sont les traductions ? Sarah Gurcel est aussi comédienne : elle raconte comment ces deux activités se nourrissent l’une l’autre car la traduction est aussi un métier physique.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
    10/6/2021
    26:55

Über Le Nouvel Esprit Public

Sender-Website

Hören Sie Le Nouvel Esprit Public, 1LIVE und viele andere Radiosender aus aller Welt mit der radio.de-App

Le Nouvel Esprit Public

Le Nouvel Esprit Public

Jetzt kostenlos herunterladen und einfach Radio & Podcasts hören.

Google Play StoreApp Store
Information

Wegen Einschränkungen Ihres Browsers ist dieser Sender auf unserer Website leider nicht direkt abspielbar.

Sie können den Sender alternativ hier im radio.de Popup-Player abspielen.

Radio